18/10/2007

Commodore : nostalgie...

Au début, en 1984, j'avais pu m'acheter le commodore 64 en économisant pendant deux ans (j'avais treize ans), mais je n'avais pas pu m'acheter tout de suite le lecteur de cassettes qui permettait de sauvegarder les programmes, et surtout de jouer avec les jeux commerciaux.

Donc, pour pouvoir jouer un peu quand même, j'avais acheté un livre de programmes à taper soi même :

102prg
102 programmes pour le commodore 64, c'etait des programmes en basic évidemment, et le plus long d'entre eux devait faire une quarantaine de lignes, je ne vous dit pas le résultat : graphique plus basique tu meurs, son inexistant. Il me fallait parfois une demie heure pour taper un de ces programmes, je ne connaissais pas encore bien les claviers, et QWERTY en plus je vous rappelle...

A chaque fois qu'on étaignait le C64, le programme était perdu, et évidemment il fallait le retaper la fois suivante : le disque dur n'existait pas !!!

Ahhhh ! les grands débuts de l'informatique...

13:46 Écrit par c64 dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : basic, commodore, charleroi, programmes |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

Livre A là même époque,la Dernière Heure publiait une page de Basic tous les mardi....
J'ai eu ce genre de bouquin.Le pire c'était de tapper tous ces codes et qu'après le programme ne fonctionnait pas à cause d'une petite erreur dans le script....que de bons souvenirs....

Écrit par : Pascal | 18/10/2007

Ah ouais t'ain violent ca qd meme.. enfin, c'est bien le genre de truc dont mon frère aurait été dingue... QD je pense que j'ai eu la chance que mon père m'en ramène un avec lecteur de disquette en 83 ... j'avais 6 ans !! ;)

Écrit par : cyborgjeff | 15/11/2007

J'ai eu aussi un bouquin du genre et je remercie vraiment les mecs qui ont édité ces trucs !
En effet c'était fastidieux a tapper et le résultat était souvent nul mais justement c'est pour ça que je me suis mis à chercher comment faire mieux.
J'ai acheté d'autre bouquin puis quand le BASIC m'avait donné ses tripes je suis passé sur AMIGA avec le language AMOS, ensuite il y a eu le monde PC avec un peu de HTML et maintenant DELPHI.
Une chose est sure s'il n'y avait pas eu le CBM64 je ne saurai même pas écrire un programme "devine un chiffre" et au lieu de ça je fais des petites aplis bien sympatoches pour mon boulot !

Écrit par : Renaud | 11/08/2010

J'ai eu aussi un bouquin du genre et je remercie vraiment les mecs qui ont édité ces trucs !
En effet c'était fastidieux a tapper et le résultat était souvent nul mais justement c'est pour ça que je me suis mis à chercher comment faire mieux.
J'ai acheté d'autre bouquin puis quand le BASIC m'avait donné ses tripes je suis passé sur AMIGA avec le language AMOS, ensuite il y a eu le monde PC avec un peu de HTML et maintenant DELPHI.
Une chose est sure s'il n'y avait pas eu le CBM64 je ne saurai même pas écrire un programme "devine un chiffre" et au lieu de ça je fais des petites aplis bien sympatoches pour mon boulot !

Écrit par : Renaud | 11/08/2010

Les commentaires sont fermés.