28/11/2008

Killerwatt

Celui là, ne fait pas partie de mon "top 30", mais je peux lui trouver une place sans problèmes dans mon "top 100"...

J'y ai beaucoup joué aussi, malgré la musique un peu énervante : Killerwatt.

killerwatt

Sorti en 1983 chez Alligata, et crèe par Antony Crowther qui etait un des auteurs les plus prolifiques sur C64 à l'époque, il est l'auteur, entre autres, de : Blagger, Loco, suicide express, Wobbler, et bien d'autres. Apparement, il a su tirer son épingle du jeu après la chute de Commodore, puisqu'il travaille toujours dans le même domaine sur PS2, PSP, X-BOX, etc...

Pour en savoir plus; "les légendes du c64" :

http://www.the-commodore-zone.com/articlelive/articles/12/1/Tony-Crowther/Page1.html

Pour en revenir à Killerwatt, le principe du jeu est très simple; le pilotage d'un petit vaisseau spatial dans des cavernes, avec pour mission de détruire les ampoules, killer les watts quoi, en évitant les différents obstacles. La petite touche originale, les murs de la grotte sont "tagués" par l'auteur par différents petits messages, pas nécessairement en rapport avec le jeu...Je vais y rejouer une petite partie tout de suite et je vous tient au courant de mon score...

11:11 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : a crowther, alligata, killerwatt |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

Hign score... Allez, un petit 25000 points à froid, niveau 4.
Je ne me souvenais plus de ces maudits "canards courant" qui apparaissentau niveau 2. Niveau 3, les météorites rebondissants, et niveau 4, les "baleines volantes" deviennent très nerveuses...après je suis mort...

Écrit par : c64 | 28/11/2008

bref, un "allumé" quoi le concepteur de ce jeu... autant que le fou qui a fait "Super Chameau"... moi c'est vraiment celui leu jeu le plus "bizarre" que j'ai adoré sur C64 :) ... faudra que j'en parle tiens !

Écrit par : cyborgjeff | 28/11/2008

Y a pas longtemps je l'ai retransferer sur disquette car je ne l'avait pas .

Écrit par : Axis | 28/11/2008

Les commentaires sont fermés.