07/01/2009

C'est l'histoire d'un chameau

revenge_of_the_mutant_camels.jpg

C'est le moment de se mettre au coin d'un bon feu, le temps que Papa CiJi vous raconte l'histoire de Super Chameau, un chameau pas comme les autres qui voulait sauver le monde de ... ben en fait d'une attaque de tête chats et chiens, de cannes à sucre, de cabines téléphoniques so british, de kangourous à ski et de méchants chameliers (aah, gratt' cul, gratt' cul)...

Euh, non je n'ai pas fumé !! Je vous rassure. Je vous parle d'un jeu sur mon Commdore 64, d'il y a plus de 20 ans maintenant, et qui, mon frère et moi, et ma petite soeur aussi,  nous avait fortement étonné, notamment pour son excentricité !

Ce jeu ne s'appelle pas officiellement Super Chameau, c'est le nom que lui avions donné, et d'ailleurs, c'est un Dromadaire que l'on contrôle, mais c'était tout de même plus joli que le RMCA de la disquette... En réalité il s'agit de Revenge of the Mutant Camel, un jeu de Jeff Minter, un illuminé du jeu vidéo des années 80.

More...Revenge_C64_Screenshot.pngJ'ai eu l'occasion de lire un petit article au sujet de ce monsieur, fondateur, et presque seul maitre ouvrier de LlamaSoft. En plus de programmer des jeux un peu fou, notamment pour la console Atari, il tient en admiration les Lama et autres ruminants exotiques, au point de donner le nom de LlamaSoft à sa jeune société d'édition et création de jeux-vidéo... 

Le jeu qui nous intéresse, est en réalité la suite d'un premier du nom d'Attack of the Mutant Camel, où l'on contrôle un petit vaisseau qui doit attaquer une armée de Dromadaires venue d'une autre planète, le jeu se rapproche un peu de vieux jeux de l'époque : Defender ou l'une des première mise en scène vidéoludique de StarWars. Un peu plus tard, toujours en 1983, sortira RMAC, où cette fois nous contrôlons notre mutant, qui tente de prendre sa revenge !

revenge_of_the_mutant_camels_04.gifNotre "Super Chameau" à une bosse crapahute donc dans le désert, au milieu des pyramides, et dois parcourir des zones de durées de plus en plus longues, infestées de différents ennemis plus qu'excentriques, et ce sans user sa barre d'énergie. Une fois le niveau terminé, celle-ci sera restaurée. On peu le faire marcher plus vite, ou faire reculer notre compère et il peut également sauter. Il peu tirer dans les 4 directions, tout en allant dans celle ci. Si l'on tire vers l'avant on avance, si l'on tire vers l'arrière, on recule, si l'on tire vers le haut on saute, et on peut alors entamer des tirs vers le bas. Très pratique pour la technique "Grat' Cul" sur les chameliers !

Mais plutôt qu'un discours, jetez un œil à la vidéo pour vous faire une idée du gameplay.

Si le jeu est agrémenté d'une musique "pharaonienne", elle ne m'est pas du tout resté en mémoire, le jeu, lui si !

Jeff Minter, a continuer à produire des jeux, en 2007, il a sorti sur Xbox Live Arcade, un shoot'm up au concept original : Space Girafe... Mais le succès ne suit pas... Je dois admettre que moi même j'ai du mal à comprendre le concept de ce dernier !

La version C64 est dispo sur le site Lemon64

21:54 Écrit par cyborgjeff dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : c64, jeff minter, super chameau, revenge of the mutant camel, llamasoft |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

Chameau mutant oui, j'avais ces deux jeux sur ma première cassette, et c'est vrai qu'ils m'avaient marqué par leur excentricité, mais je n'y ai pas beaucoup joué, parce que sur les mêmes cassettes se trouvaient Hero, moon buggy, boulderdash, gyruss et quelques autres qui tenaient beaucoup plus la route question durée de vie du plaisir d'y jouer.

Écrit par : c64 | 08/01/2009

houla... pour la girafe spatiale, semble qu'il avait pas bu que de l'eau le gars...

Écrit par : C64 | 08/01/2009

Jeff Minter donne a ses jeux video une conotation sensoriel, c'est une peu le David Lynch du jeu video.
J'ai déjà vu sur game one une interview de ce Messieur au look babacool où il expliquait qu'il voulait programmer certaines visions qu'il avait eu (on ce demande comment ? :)) et que les machine de maintenant lui permettait de réaliser ce dernières.

Sinon Jeff Minter a réalisé pour Mastertronic "Return of the Mutant Camels" plus coloré mais dans la même veine que la revenge.

Écrit par : Axis | 08/01/2009

...les machines de maintenant lui permettaient...

Écrit par : Axis | 08/01/2009

(...) Un peu d'humour (noir)
Hier en zappant, je suis tombé sur un film, qui avait l'air très bien avec des policiers qui volaient dans des librairies et qui revendaient des armes confisquées en black à la pégre. J'ai appuyé sur le bouton du guide des programmes pour voir si c'etait commencé depuis longtemps...et je me suis rendu compte que je regardais le journal télévisé Belge :)))
Je mets un sourire, mais je ne sais pas si il faut en rire ou en pleurer...

Écrit par : C64 | 09/01/2009

Sa girafe de l'espace, ça ressemble assez à Tempest... et qui c'est qui a fait Tempest 2000 sur Jaguar ? Voui, Minter himself :-)

Écrit par : Urbinou | 29/01/2009

Les commentaires sont fermés.