21/02/2010

Rénovation d'escalier.

Vous savez que je suis en train de rénover ma maison petit à petit. Il y avait un truc qui me posait problème: les escaliers.

"On" marche dessus depuis 175 ans, donc ils sont très abimés, recouvert de ce qu'on appelait du "ballatum" autrefois, inarachable, imponçable, irrécuperable... le tout sur 55 marches !

On a décidé de s'orienter vers l'option "recouvrement"; renseignement pris, faire recouvrir ce type d'escalier par un nouveau placage bois coute environ 250€ par marche, donc un devis de plus de 10.000€ dans le cas présent. Je ne suis qu'un peu étonné par ce prix quand je me rappelle d'un autre devis que j'avais fait réaliser pour le détapissage et le retapissage de trois chambres: 8000€ !!!! je les ai faites moi même...et c'est ce que j'ai décidé de faire pour l'escalier aussi. Mais bon c'est un boulot un peu plus spécialisé et je n'etais pas certain de parvenir a un résultat convenable.

Une petite photo de l'etat général:

escaliers1

 

J'ai réussi a enlever une grosse partie du "vynil-balatum", mais la colle s'accroche irrémédiablement.

J'ai décidé de tester ma technique sur la volée d'escalier qui monte au deuxième, comme ça si le résultat n'etait pas bon, c'etait moins grave, voila la photo de ce "morceau" avant:

escalier 2

 

Je me suis donc rendu "Aux metiers du bois", une grosse menuiserie de la région (à Lodelinsart), et là-bas, des vendeurs ultra-pros et très sympathiques m'ont expliqué ce que je devais acheter; ça me coute 10€ de bois par marche !! prédécoupage compris.

materiel

 

J'ai préparé mes outils, j'ai loué le compresseur et la cloueuse chez Locamat à La Louvière; là-bas aussi le vendeur etait très serviable, très sympathique et les machines fournies etaient nickel et tres propres.

Une petite photo du travail en cours:

en cours

 

Et voila le resultat pour mes cinq premières marches "test":

apres

 

Bon, je suis assez content de moi, mon épouse ma donné l'autorisation de continuer :))) et j'estime le coût total de l'operation à moins de 800€...de belles économies.

Vous trouverez plus de détails sur ces escaliers et la rénovation de ma maison ici.

17:27 Écrit par c64 dans rien à voir | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : renovation escalier, locamat, metiers du bois, recouvrement escalier |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

beau travail C'est du beau travail hé puis pour le prix,y'a pas photo :0)

Écrit par : lipy | 21/02/2010

Je te félicite de ta dextérité ! Magnifique.

Écrit par : Axis | 21/02/2010

Superbe !

Dis, peux-tu m'expliquer la méthode dans tous les détails car je vais devoir faire EXACTEMENT la même chose chez moi !

Je savais en fait qu'il existait des kits "Quick Step" pour escalier (je m'étais renseigné en magasin). Dans mon cas, pour une vingtaine de marches, cela me coûterait entre 400 et 500 euros, mais je dois découper la partie saillante de chaque marche et je ne veux pas faire ça (en plus, je ne suis pas equipé).

Steph

Écrit par : Steph | 22/02/2010

Ben dit, je dois faire cela sur mon escalier aussi... j'avais moins de marche que toi, et on me faisait une offre de prix à plus de 5000€ pour le faire recouvrir... donc cette technique m'intéresse ;)

Écrit par : cyborgjeff | 22/02/2010

Methode... Pour commencer, évite d'acheter le bois en grande surface de bricolage, il sera de moins bonne qualité,et pas moins cher.
Je pensais acheter des "planches" de chêne brut, mais apparement c'est introuvable dans de telles largeurs, même en menuiserie (on m'a expliqué que c'etait pour des raisons de "déformation du bois").
Donc je me suis tourné vers de panneaux de contreplaqué avec un plaquage "chêne" de 2mm sur une des faces (125mmx250mm, épaisseur 1cm) que j'ai fait découper en tranches de 24cm pour les marches et 17cm pour les contremarches. N'hesite pas à négocier, j'ai eu une remise de près de 20€ par panneaux rien qu'en disant que ma femme etait architecte :) donc environ 50€ par panneau, découpage compris et je fais 5 marches avec un panneau.
Pour le nez de marche, ça ne me dérangeais pas de le dissimuler, ça donne un aspect plus moderne qui ne choque pas avec le reste de l'aspect du hall de nuit et ça facilite grandement les choses, en plus mes marches etaient tellement larges qu'il me reste 24cm de largeur même avec le nez dissimulé, c'est largement suffisant.
Pour la cloueuse, elle n'est pas vraiment nécessaire, elle cause plus de dégats qu'autre chose à cause de la difference de densité entre les deux types de bois et donc à peu près impossible à regler, je ne l'ai utiliséee que pour accelerer le clouage des "lattes de soutien".
Donc tu utilises une équerre que tu place contre ton nez de marche pour tracer l'emplacement de la latte de renfort qui maintiendra la base de ta nouvelle contremarche, tu trace la ligne et tu cloues ta latte de maintien. Tu découpe ta contremarche,il faut être très soigneux pour que la découpe soit bien droite pour ne pas voir de joint quand tu posera la marche par dessus. Je l'ai fait avec une scie sauteuse, deux serres joints et un chevron pour guider la scie, ça permet d'être plus précis qu'en suivant simplement le traçage. Utilises la lame la plus fine possible pour éviter les éclats et reponce les bords découpés (a la main au grain 120). Tu cloues ta contremarche sur la latte de maintien en bas et sur le nez de marche en haut avec des clous sans tête, et tu prends bien soin de les chasser d'un millimetre ou deux pour pouvoir reboucher à la pâte à bois après.
Tu découpe ta nouvelle marche et tu la positionne sans la clouer pour faire les retouches. Puis tu la cloues en laissant déborder d'un millimetre ou deux la marche par rapport au niveau de la contremarche. Avant de clouer, tu mets de la colle "pattex" sur l'ancienne marche pour solidifier ton clouage. Normalement 6 ou 8 clos suffisent, tu les chasse aussi avec un chasse-clou. Tu reponce ton débordement à la main pour donner une uniformité à l'ensemble marche-contremarche. Si tu le fais bien avec du papier 120, il ne devrait plus rester de trace du raccord. Puis tu fait la marche suivante de la même manière.
Quand tu a fini, tu utilises un liant de rebouchage que tu mélange à de la sciure que tu a récupéré (c'est mieux que la pâte à bois préparée, parce que tu est sur d'obtenir la même teinte de bois, puisque tu utilises ta propre sciure). Tu rebouches les trous de clous avec les doigts en en mettant de trop ( parce que ça se rétracte en séchant). Tu bouche les défauts éventuels entre ta contremarche et ta marche de la même manière, tu laisses secher et tu reponces l'excedent au grain fin à la main. puis tu vernis le tout.
Il y a moyen de faire une dizaine de marches sur une journée, et même "en mettant le nez dessus" chez moi on ne voit pas la moindre trace de clouage ni le moindre joint dans l'ensemnble, ça donne un résultat très net, on ne voit pas que c'est du bricolage "maison" et grace à la colle, les marches ne bougent pas du tout, pas de craquement quand on marche dessus, ça donne un aspect d'escalier neuf. Mais bon, il ne faut pas être pressé d'avoir fini et prendre le temps de "fignoler"...

Écrit par : C64 | 22/02/2010

Merci pour la très bonne explication !
J'aurai de quoi m'occuper ce printemps !

Écrit par : Steph | 22/02/2010

... J'essayerai d'ajouter au billet quelques photos de la "construction" d'une marche en détail...la semaine prochaine, parce que dimanche je m'y remets pour la première "volée"...

Écrit par : C64 | 22/02/2010

Et... Je me demande si je ne vais pas aussi recouvrir la partie peinte en blanche à gauche ( je crois que ça s'appelle le "limon" de la même manière pour uniformiser l'ensemble...

Écrit par : C64 | 22/02/2010

Escalier TRES,TRES beau travail. Bien réalisé , chapeau à C64 pour ce travail .Qui peut être économique car quand on fait intervenir un menuisier pour faire ce genre de travail.La facture fait mal.

Écrit par : Thierry | 22/02/2010

Joli tout ça. Et quand tu auras terminé, pour décorer le tout, tu déposera un joystick sur chaque marche, ce sera très joli.

Écrit par : pascal | 23/02/2010

Personne n'a remarqué "l'autopub" ??? :))))
On est jamais mieux servi que par soi-même :))

Écrit par : C64 | 23/02/2010

... Je viens d'aller faire découper deux panneaux supplémentaires qui me permettront de faire la première volée de dix marches qui partent du rez dimanche. Ils m'ont couté encore moins cher, parce que la menuiserie avait facturé 7 minutes de découpage pour le premier panneau que j'avais acheté et seulement 8 minutes pour deux panneaux cette fois çi...3€ économisés par panneau :))) y a pas de petites économies, donc il vaut mieux en faire découper plusieurs en une fois. A part ça, toujours aussi serviables aux "metiers du bois", je crois que tout le bois que je vais acheter va venir de la à l'avenir. J'ai une grande poutre de soutien de toiture à remplacer...je vais le faire moi-même aussi pendant l'été, et j'ai vu qu'ils en vendaient là-bas...

Écrit par : C64 | 23/02/2010

Escalier C'est vrai qu'il faut se faire de la pub quand on peut.
On peut trouver du bois à bon prix dans les menuiseries ou les vendeurs de bois professionnel . C'est bien quand on peut faire cela soi-même et de ne pas avoir deux mains gauches............

Écrit par : Thierry | 23/02/2010

... Fait dix nouvelles mrches ce dimanche, les dix premières en partant du rez, ça commence a ressembler à quelque chose...

Écrit par : C64 | 01/03/2010

Bravo a tous ces super bricoleurs...jsuis debutante!!!????

Écrit par : Paulus Danielle | 12/11/2012

Les commentaires sont fermés.