14/06/2010

Brocante à Châtelet

C'etait brocante à Châtelet ce week-end...

Une belle grande brocante, les enfants ont trouvé leur bonheur, mais moi pas grand chose:

joy

 

Un quickshot "quickjoy 128F", j'en avais déja un, ça m'en fait deux. Je l'ai acheté 2 euros et il est en bon état.

bo1

 

J'ai aussi trouvé un vieux livre sorti en 1984:

La révolution électronique, les ordinateurs, leur emploi à la maison.

bo2

 

Un beau livre en très bon état acheté 1 euro.

Une  belle photo d'un VIC20 à la page 9.bo3

 

Un Sinclair ZX Spectrum pour Steph ;) à la page 12,

bo4

 

Oric et Apple II à la page 19.

C'est un bouquin un peu surprenant; il annonce déja en 1984 que dans un proche "avenir" il sera possible de se connecter à des reseaux qui pourront obtenir des renseignements à partir d'un ordinateur central en passant par la ligne téléphonique et que des systemes semblables permettront aussi d'effectuer des achats en restant chez soi.

Quelques pages plus loin, il nous annonce qu'il est "déja" possible pour certaines personnes de travailler à la maison au lieu de se rendre au bureau et que par une liaison téléphonique ils peuvent transmettre à l'ordinateur principal du bureau le résultat de leur travail.

Je lis aussi:

Ainsi donc, ils parlent à cet ordinateur, c'est a dire envoient et recoivent des messages, en utilisant un service de courrier électronique instantané, qui enregistre en même temps tout message envoyé.

Surprenant ce bouquin qui nous annonce presque l'internet en 1984 alors que la plupart des gens n'en ont entendu parler que plus de dix ans plus tard...

Tiens, et je vois maintenant la photo d'une webcam  (Hi-Ovis) Japonaise, toujours en 1984 !!!

22:49 Écrit par c64 dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

C'est déja ça Bha,faut se dire que c'est déja bien de ne pas revenir de la chasse les mains vides :0)

Écrit par : lipy | 15/06/2010

@C64 Tu sais Internet qui s'appelait Arpanet est là depuis la fin des années 60. Le courrier électronique existe depuis le début des années 70. Ce réseau existe "grâce" à la guerre froide et la peur de la bombe atomique. Sinon les bonnes vielle machine sont capable de servir de terminal pour se connecté à l'ordinateur centrale ;)

a+

Écrit par : Axis | 15/06/2010

Je suis jaloux :) Un livre qui parle du ZX Spectrum et de toutes nos bonnes vieilles bécanes. Belle prise !

Écrit par : Steph | 15/06/2010

@Axis : tout à fait exact. Nous utilisons en fait des concepts inventés il y a 30 à 40 ans. Je rappelle l'invention du GUI par Xerox à Palo Alto dans les années 70. On voit aussi actuellement beaucoup de société implémenter des solutions informatiques pour leurs employés fonctionnant en Terminal Server, comme les mainframes des années 60 et 70 ! Back to the roots !

Écrit par : Max | 15/06/2010

Pour les TS en effet, la mode est clairement vers le retour aux "clients légers" comme les "écrans verts" des années 70. On se réinvente sans arrêt, comme dans beaucoup de domaines (exemple: les synthés analogiques, délaissés au début des années 80 au profit des samplers et qui reviennent en force).

Écrit par : Steph | 15/06/2010

C'est vrai Que si on fait une recherche sur les prémices de l'internet, il existe depuis beaucoup plus longtemps que ça.
Mais ce que je voulais dire, c'est que pour ce bouquin "grand public" voire même destiné aux enfants, il etait étrangement visionnaire. Nous annoncer qu'il est possible de faire ses achats par internet et d'utilser une messagerie electronique en 1984 alors qu'a l'époque ces notions etaient inconnues du public "normal", c'est étonnant.
Je posséde une brochure éditée en 1989 (donc 5 ans après ce bouquin) par le principal operateur téléphonique Belge (le seul à l'époque, vous voyez de qui je veux parler) qui annonce l'avenir des télécommunications: avec des projets devenus complètement obsolètes depuis, mais pas un mot de l'internet.
Voir une famille Japonaise de 1984 réunie devant une webcam est etonnant aussi.
C'est un peu comme la téléphonie mobile; bien sûr si on regarde "le corniaud" on voit que la téléphonie mobile existait déja dans les années soixante, mais pour le commun des mortels c'etait presque de la science fiction. J'ai aperçu mon premier mobilophone vers 1989 (ces grosses valises que les gens emportaient avec eux quand ils sortaient de leur voiture) gros signe exterieur de réussite à l'époque, reservé aux grands patrons, pour les autres c'etait semaphone, semadigit et compagnie. Le premier vrai GSM que j'ai pu voir, c'etait en 1993 si j'ai bonne mémoire.
Donc c'est vrai que la "technologie" qui à mené à l'internet actuel existait bien avant 1984, mais il y avait peu de "litterature" grand public à ce sujet à l'époque.

Écrit par : C64 | 16/06/2010

Moi je les cherche toujours les mecs qui bossent en télé-travail chez eux.
Je n'ai jamais connu la moindre personne qui bosse 100% depuis chez lui. J'ai parfois rencontré des annonces sur le Net pour s'occuper de forum ou de portail, bien que généralement ces places sont réservées illico presto pour des personnes à mobilité réduite, il en faut pour tous.
Mieux, il n'y a pas si longtemps, j'ai encore rendu service à quelqu'un qui n'avait ni Internet, ni aucune connaissance en informatique, mais qui exerçait pourtant une haute fonction à Charleroi... Si c'est pas carrément 80's ça !?
J'adore ce genre de bouquin, ça me rappelle l'énorme livret de mon basic color TRS-80, mais globalement je trouve que l'on a toujours eu 5 à 6 années de retard sur les USA. La tendance s'est fortement réduite quand je vois MTV ou les iPhones...

En parlant des eighties, j'ai fait une découverte intéressante à mon niveau dernièrement.
Saviez-vous que ce titre de Turrican sur Commodore 64 http://www.youtube.com/watch?v=NqAsGDgvPyo est une reprise d'un titre de la soundtrack de Transformers, le film animé de 1986 ? http://www.youtube.com/watch?v=UBCJK9ufXck

ça fait carrément trop Survivor le style musical (les Rocky Balboa), j'adore :)

Écrit par : ARme | 21/06/2010

Teletravail Mon épouse bosse à 80% en télé-travail, 100% je ne pense pas que ce soit possible. Elle réalise des plans en sous-traitance pour des gros bureaux, et il lui est déja arrivé de travailler plusieurs mois de suite pour un client sans jamais l'avoir rencontré:
Elle reçoit les ébauches par mail, fait son offre de la même manière, envoie le travail terminé de la même manière ainsi que la facture, parfois elle ne rencontre les clients pour la première fois que quand le chantier est effectivement commencé. Le gain de temps et d'energie est énorme, elle travaille à la maison, peut s'arreter quand elle en a envie mais ça demande une rigueur énorme que personnellement je n'ai pas; se forcer à travailler parfois même la nuit pour envoyer un dossier qui doit absolument être terminé et dans la boite mail du client le lendemain à 8h00 le matin. Perso, je ne saurais pas le faire; je suis un "vrai Wallon" adepte des 38h00 :)))

Écrit par : C64 | 23/06/2010

Les commentaires sont fermés.