29/06/2010

Rencontre avec un CD-i

J’ai toujours de l’intérêt pour les veilles consoles, et dernièrement ma collègue Stef est venue me trouver pour voir si je m’y connaissait en CD-i… Hormis quelques pages à son sujet (je pense Console & Serious Gaming dans le Pix n Love 7), j’en connaissais peu, si ce n’est son époque, le début des années 90 ! Au bout de quelques semaines de recherche et même d’expérimentation j’en sais maintenant un peu plus.

En effet depuis la semaine passée, l’une des dernières générations de cette console se trouve dans mon bureau, un Philips CD-i 605, un modèle pourvu d’un lecteur de disquette en plus du lecteur de CD-i, et disposant d’une interface de développement… Bon, ceci dit le but de la manoeuvre était tout simplement de pouvoir récupérer du contenu se trouvant sur un Serious Game réalisé par un de nos partenaires en 1995.

Cette console n’a jamais vraiment démarré, à l’image de bien d’autres consoles couteuses équipée d’une technologie CD tel la 3DO ou le MegaCD. De plus de nombreux modèle ne pouvait gérer la vidéo sans une extension MPG1… Bref, c’est surtout en tant que borne éducative que le CD-i a vraiment pu s’épanouir, jusqu’à l’arrivée de Windows 95 permettant bien plus que la console de Philips.

A l’heure actuelle, il est assez difficile de récupérer, voir de visionner le contenu d’un CD-i sans console. En effet, la structure du support disc n’est pas similaire aux CD-rom et nos lecteurs et OS modernes ne peuvent donc l’interpréter… Ceci dit via le logiciel ISOBuster, j’ai pu extraire les données du CD-i que j’avais à traiter… Des données peu ré-utilisable tel quel, en renomant un fichier que je suspectais contenir de la vidéo en .MPG j’ai pu visionner la partie vidéo de celui-ci, mais sans son.

Il existe une série d’émulateur pour CD-i, certain dédié à UN jeu en particulier, une déclinaison de Mame pour certains jeux plus typé arcade, et enfin un émulateur plus générique, reconnaissant l’image ISO de mon disque mais ne parvenant pas à la faire démarrer… Nous sommes donc partis à la recherche d’une vraie console CD-i, ce qui explique sa présence sur mon bureau !

A l’aspect d’un gros lecteur de CD audio de l’époque mélangé à un desktop, le CD-i n’a rien d’une console. Il se pilote via souris ou via une drôle de télécommande munie d’un petit joystick ! Mon modèle était muni d’un cable SERIAL->SCART visiblement pas utilisé pour être branché sur une TV, ce sont au final les sorties CINCH qui fonctionnent… le port SERIAL devant probablement servir pour l’option « Debugging » de ce modèle.

Je n’ai rien de plus que mon CD-i « L’art de brasser la bière » à tester, un titre à vocation éducative, ne permettant pas de me rendre compte des performance ludique de la console qui contenait dans son catalogue des titres tels que : Dragon’s Lair, Flashback, Hotel Mario, Inca, Lemmings, Zelda’s Adventure, Litil Divil, Myst,…

En analysant l’affaire, j’ai pu me rendre compte que mon CD-i avait été developpé en Lingo, le langage de Macromédia Director, utilisé également dans un grand nombre de CD rom Interactif pour PC et Mac dans les années 90 et le début de ce siècle, ceci expliquant donc pourquoi le CD-i a fortement souffert de l’arrivée de Windows 95/98 dans les foyers…

Bref, en ce moment, je tente de faire une acquisition vidéo, seul méthode que j’ai trouvée pour récupérer le contenu multimédia…

PS : vous m’excuserez pour la qualité des photos, je n’avais qu’un petit APN de poche sous la main.

13:55 Écrit par cyborgjeff dans Consoles (autres) | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : cd-i serious game education |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

c'est vrai C'est vrai qu'il y'a pas mal de consoles qui se sont plantées dans les 90's.
Certaines par leurs prix d'autres peut être par manque de pubs....
Mon plus gros regret est l'Amiga CD32(première 32bit) car même si pas mal de jeux étaient des adaptation de l'Amiga,celles-ci ont toujours étée retravaillées avec des niveaux ou des annimations en plus.
Même destin pour 3DO,Jaguoir et Dreamcast première console avec un modem.
Alors pourquoi PSx a remporté le marché?
Perso,je trouvais que la Dreamcast avait un meilleur potentiel que la PSx....

Écrit par : lipy | 29/06/2010

oui pour la Dreamcast c'est très étrange.... moi je n'ai vraiment eu la PSX qu'en 2000, elle avait déjà pas mal vécu et était remplie d'excellents titres... et pourtant une bonne partie était également dispo sur la console de Sega il me semble... Ce sont souvent les jeux qui font vendre... Gran Turismo ?? Crash Bandicoot ?? ... car ceci dit, à la même époque Nintendo se plantait tout autant avec ça N64... c'est clairement les jeux 3D qui ont boosté la PSX, le fait qu'il était bien simple et abordable d'acheter une PSX (même à 16.000fb à l'époque) pour jouer à Teken, Tomb Raider et Destruction Derby, que de se payer un PC Pentium MMX avec une Carte 3DFX !!

Écrit par : cyborgjeff | 29/06/2010

Sega n'était (et le sont toujours) pas très fort dans le marketing. C'est pour cela que la Dreamcast n'a jamais marché...

Écrit par : Axis | 30/06/2010

... Oui, je crois que c'est une question de titres; c'est effectivement "Gran Turismo" qui m'a fait acheter ma première Playstation, de la même manière que SONIC avait fait vendre beaucoup de MASTERSYSTEM et MARIO beaucoup de NES. En attendant pour le moment c'est quand m^me NINTENDO qui s'en sort le mieux, ils ont quand même "tué" la branche console de SEGA, font beaucoup de mal à la PS3 pour le mment avec la WII et là, c'est plutôt une question de concept, d'innovation. Parait que APPLE va se lancer sur le marché pour essayer d'emporter le marché puisque tout lui réussit depuis quelques années avec les IPODS,IPHONES et IPAD... Info ou intox ?

Écrit par : C64 | 30/06/2010

La Dreamcast explosait la PSX beaucoup point de vue ... Elle avait un meilleur rendu 3D (filtrage, effets, ...). Mais le fait que la PSX ait possédé un aussi grand nombre de titres (dont une bonne partie de daubes il faut bien le dire ... la qualité était moins homogène que la Dreamcast je trouve) a sûrement pesé dans la balance, tout comme un manque de marketing, au contraire de Sony.

La Dreamcast restera pour moi une des meilleures consoles jamais produites, avec des titres d'une qualité exceptionnelle à l'image de Shen Mue, Skies of Arcadia, ...

Par contre, j'ai jamais été attiré par les consoles de salon de Nintendo ... Et je n'aime pas du tout la Wii et son contrôleur révolutionnaire auquel je ne pourrais jamais me faire.

Écrit par : Steph | 30/06/2010

... La WII, on l' acheté pour les enfants, et ils la delaissent au profit de la vieille PS2 :)))
C'est vrai que finalement chez moi, elle sert plus d'accès internet de salon via la télé que de console, j'ai même acheté un clavier sans fil pour surfer plus facilement quand les PC sont déja occupés (les joies de la famille nombreuse).
Disons que le point fort de la WII, c'est qu'elle donne directement l'impression de "savoir jouer" à ceux qui n'ont jamais joué. C'est pour ça qu'ils en ont vendu autant. Mais c'est vrai que c'est plus de "l'amusement" que du jeu à proprement parler...

Écrit par : C64 | 30/06/2010

marketing Je pancherais plus pour le tapage marketing car la 3DO avait beaucoups des titres PSX et PC et même amélioré (Wing Commander,Space Hulk et autres) par de belles intros et des cinématiques dans les jeux.
Bref,c'est pas souvent la qualitée qui prime preuve qu'il y'a beaucoups de moutons et de bons bergers... :0°
Ca c'est vu avec Betamax vs VHS et plus récent HDdvd vs Blueray
Daccord aussi que la Dreamcast était meilleur

Écrit par : lipy | 30/06/2010

Je ne me séparerai jamais de ma Dreamcast !
En plus j'ai l'adaptateur réseau qui est bien pratique pour le développement.
Par contre, pas de 3DO ;)
Mais comme j'arrête la collection, peu de chance que j'en achète une un jour.
Tiens à la dernière brocante dans mon village (le we passé), y'avait une belle NES en boite à vendre à 10€. J'ai pas craqué :)

Écrit par : Steph | 01/07/2010

@Lipy D'après ce que j'en ai entendu, pour le vhs et le betamax, ce n'etait pas une affaire de moutons et de bergers mais plutôt de cochons...
Betamax aurait perdu la "guerre" parce qu'il refusait que des films X soient édités sur son support, j'ai aussi entendu dans une emission TV que le DVD à pris son premier essor grace aux films de cul aussi à cause de la possibilité de passer aux scenes croustillantes beaucoup plus facilement qu'avec une cassette video :)

Écrit par : c64 | 01/07/2010

Pour le VHS,c'est vrai mais pour le DVD,tu m'apprends quelque chose :0)
J'ai toujours cru que c'était l'effet "j'ai le même que dans les film de SF" et les bonus qui ont fait démarer ce support.....

Écrit par : lipy | 01/07/2010

D'ailleurs, l'un des arguments de ventes au début des lecteurs DVD, c'était la possbilité en temps réel de changer de position de caméra... ce n'est au final presque que dans les films de cul que cette options c'est intégrée...

Au japon, le lancement des TV3D se fera en même temps que l'édition de Blu-Ray 3D porno mettant en scène leurs actrices les plus connues....

Écrit par : cyborgjeff | 02/07/2010

Les commentaires sont fermés.