04/06/2008

La deuxième vie des huit bits.

J'ai fait quelques petites rechèrches sur le C64G de pype, et il n'est pas certain que ce soit un "C64 ALDI".

Pour la petite histoire, donc commodore avait sorti le premier C64 (breadbin-breadbox-boite à pain) en 1982. En 1986 le C64C sortait pour le remplacer, avec un design plus moderne mais moins sympathique que nous connaissons tous.

En 1986, le marché des 8 bits commençait déja à decliner, mais commodore avait à coeur de rentabiliser son "best-seller" le plus possible, don en 1987, et après la sortie du C64C plat, ils ont ressorti une nouvelle version du premier C64 (breadbin) vous suivez toujours ?

Donc, au niveau du design, c'etait un retour en arrière, cette nouvelle version s'est appelée le C64G (comme celui de Pype), je ne sais pas ce qui à motivé l'utilisation de ce vieux boitier après avoir conçu celui du C64C, motivations économiques? plus facile de placer la nouvelle mouture du circuit simplifié ? Volonté de differencier cette nouvelle série bon-marché du vrai C64C ? je ne sais pas...

Quoi qu'il en soit, deux ans plus tard,

c64g
sortait encore une nouvelle version, en 1989: le C64 "Aldi", cette version n'a été vendue que dans les magasins Aldi avec un joystick, une cartouche et un circuit encore simplifié.

"Monsieur Aldi" ne devait pas se douter à l'époque que ce produit deviendrait un objet culte fort recherché par les collectionneurs. Pour terminer, un an plus tard, commodore sortait la dernière déclinaison de son célébre C64 sous la forme d'une console sans clavier, avec un port cartouche comme seul moyen de chargement, qui sera appelée C64GS. Avant la remise au gout du jour du C64 sous la forme du DTV en 2005.

10:34 Écrit par c64 dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : c64g, dtv, c64 aldi, c64gs |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

03/06/2008

Notre site

Je propose pour l'adresse du site www.c64c.be, le second 'c' étant pour 'collectors', ou bien on peut simplement voir dans cet acronyme le nom de la seconde version de notre machine favorite.

J'aimerais démarrer une ébauche de notre nouveau site grâce à Joomla 1.5. Je peux éventuellement développer des modules "maison" si nécessaire (cela demandera un peu de recherche, mais je n'ai pas peur), qui seront sûrement nécessaires pour la gestion de nos collections. Quant au contenu, il faut que nous nous concertions.

Et comme je vois grand, je pense aussi que ça ne serait pas mal, peut-être, dans un second temps, d'ouvrir le site à d'autres collectionneurs qui ouvriraient un compte et qui viendraient ajouter leurs machines (avec possibilité de mettre les machines à vendre où à échanger, avec module Paypal éventuel :))) ??). Axis pourrait nous aider pour le graphisme, puisqu'il se débrouille très bien dans ce domaine ?

Qu'en pensez-vous ?

10:12 Écrit par Steph dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

09/05/2008

VIRUS DOTCOM

Voila, ça devait bien m'arriver un jour ou l'autre, mon petit PC à été infecté par un virus. C'est la première fois que ça m'arrive; l'antivirus AVAST l'a laissé passer, mais comme on dit maintenant :"si tu l'a laissé passer,c'est de ta faute, t'avait laissé une porte ouverte.

Fait chier...C'est un virus publicitaire "wwdotcom" ou un truc approchant, et dés que je connecte l'internet, il va chercher des pubs pour mettre sur mon "bureau", j'ai essyé de bloquer l'accès du site en question par le gestionnaire, mais alors il bloque tout le reste, j'ai relancé un scan, mais l'antivirus ne trouve rien, impossible de modifier les propriétés de mon bureau.

Je suis tellement remonté que je me dis que c'est gens meriteraient qu'on leur en injecte un vrai pour leur apprendre à jouer "au virus"... C'est vous dire si je suis pas content.

En passant, si quelqu'un connait une manière pas trop compliquée de désactiver ce truc, tout conseil sera le bienvenu.

10:34 Écrit par c64 dans Général | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : virus |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

06/05/2008

Strider and Fairlight in the spotlight

Strider and Fairlight are getting some heat in the US because of his past as a cracker and his job today for the Republican party. It apparently started like this (which of course is no suprise when getting involved in politricks): "An e-mail sent anonymously this week to a conservative listserv operator in San Diego County revealed an attached document titled The Secret Life of Tony Krvaric. The attachment alleged that Krvaric, using the alias Strider, founded Fairlight 'to illegally crack and distribute copyrighted software.' Fairlight evolved from 'an adolescent obsession into a full fledged multinational criminal enterprise,' the e-mail claimed."

Read the two articles here and here. And Strider, we support you!

Source et texte www.c64.com

Quand votre passé vous revient comme un boomerang...

18:34 Écrit par Axis dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : strider, fairlight |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

04/05/2008

Faillite ?

Commodore n'est plus en faillite

30 avril 2008 -- Rédaction Data News

La faillite de Commodore International, l'entreprise néerlandaise propriétaire de la célèbre marque d'ordinateur Commodore, a été évitée. Mais l'entreprise ne vendra plus que des licences sur sa marque.

Il y a deux semaines, Commodore International était soudainement déclarée en faillite. Cette faillite avait été demandée par "quelques créanciers commerciaux", mais elle est à présent annulée. L'entreprise est cependant encore et toujours impliquée dans un certain nombre de conflits avec des créanciers. En tout, l'endettement dépasse les 36 millions d'euros.

Les droits sur la marque Commodore représentent le bien le plus précieux de Commodore International. L'entreprise ne construit plus d'ordinateurs, les produits qui avaient fait la réputation de la marque dans les années quatre-vingts. Commodore International a bien encore effectué quelques tentatives en Europe et aux Etats-Unis en commercialisant des lecteurs musicaux et vidéo portables et des systèmes de navigation, mais sans grand succès car en 2007, Commodore accusait une perte de 11 millions d'euros.

L'entreprise souhaite vendre désormais uniquement des licences sur sa marque. Elle n'a plus d'argent pour développer des produits.

Jusque fin 2004, Commodore appartenait à Tulip. Ce fabricant d'ordinateurs est l'un des créanciers de Commodore International. Tulip devrait en effet encore y récupérer 20 millions d'euro.

Source: ANP

17:11 Écrit par maxc64 dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg