29/01/2010

Archivage D64

Si comme moi vous avez à coeur de sauvegarder le contenu de vos précieux disques 5'1/4", vous vous êtes équipés d'une manière ou d'une autre de matériel permettant de créer des images disques contenant vos softs favoris (cable X1541, carte MMC, autre périphérique farfelu,...). Mais une fois ces images obtenues, qu'en faire ? Comment les organiser sur votre PC ou votre Mac ? Vous pourriez créer une DB pour les classer et les archiver. Mais pourquoi vous lancer dans cette tâche ardue, alors que d'autres y ont déjà pensé pour vous !
Voici une petite revue (non-exhaustive !) des solutions que j'ai testées pour vous.

1) MAME/RomCenter
SafariCapture006

Le projet MAME (Multiple Arcade Machine Emulator - http://mamedev.org/) est un projet très vaste, qui consiste à récolter toutes les ROMS d'arcades, de tous types, de toutes marques. Il s'utilise en ligne de commande, ou avec une GUI. L'une d'elle, nommée Romcenter, permet d'organiser les collections, de comparer les roms, de les réparer ou de les spliter. L'utilisation ne me semble pas simple. A titre d'exemple : pour intégrer dans romcenter la rom d'un programme donné, il faut que le programme reconnaisse la cheksum officielle de ce programme. Si cette rom varie d'un bit par rapport aux références, pas d'intégration. Bref, voilà une belle prise de tête en perspective...

2) Gamebase (http://www.bu22.com/) 
SafariCapture007

LA référence pour les gamers sur C64. Il s'agit du frontend de la DB disponible sur le site http://www.gb64.com/. Vous pouvez donc installer ce soft sur votre PC, et importer  la DB officielle qui contient 20000 entrées ! L'interface est très riche, permet de retrouver un jeu à partir de différents critères. Si vous installez des données complémentaires contenant les screenshots, les morceaux de HVSC et une db avec les compositeurs des morceaux, vous avez là un outil de référence. Si vous avez la fichier D64 correspondant, vous pouvez le lier à la fiche ad hoc, puis le lancer à partir de votre émulateur favori que vous aurez renseigné à Gamebase. Je dois enfin ajouter qu'il existe aussi pour Gamebase des DB pour les jeux Amiga, ZX, C16/Plus4 et Primo.
Les inconvénients de ce soft : 1) vous ne pourrez pas utiliser facilement sa structure pour archiver autre chose que des jeux 2) La liaison entre une fiche et son fichier D64 doit se faire individuellement; il existe théoriquement une fonction pour scanner un répertoire complet, mais aucun de mes fichiers n'a été reconnu (il faut nommer les fichiers selon les conventions TOSEC) 3) Gamebase permet de créer de nouvelles DB, notamment en important des fichiers Romcenter format 2.00 (http://datomatic.no-intro.org/). Mais les fichiers dat dispos ne sont pas au bon format (qui est déjà > 3.00), et donc pas de collection alternative à ce qui existe déjà...

3) C64-Archiv (http://www.purmike.de/documents/c64archiv_en.html)
SafariCapture005

Pour mon usage perso, je cherchais quelque chose de souple, permettant d'archiver rapidement de grandes quantités d'images D64, sans trop de manips... Je ramais sur google, quand miracle, j'ai trouvé chaussure à mon pied (je chausse quand même du 46 !). J'ai nommé "The C64 -Archiv". Programme tournant sous windows, simple à installer, il permet d'importer une image D64 à la fois, ou un répertoire entier. Il va alors afficher dans la colonne de gauche les noms des images D64, et quand vous en sélectionnez une, vous voyez apparaitre dans la colonne de droite le contenu qui est sélectionable. Un double click sur un programme PRG, et l'appli est lancée dans l'émulateur que vous aurez sélectionné. Simple, efficace et rapide. Vous pouvez aussi affecter une catégorie à chaque programme, classer par nom de disquette, etc... Il existe aussi un bouton ouvrant une interface "Gamebase64". Vous installez la DB dispo aussi sur ce site (cf point 2), et vous avez dans cette fenêtre les 20000 entrées, sans screenshot, musiques et compositeurs. Mais si vous double-cliquez sur un jeu, il va télécharger sur le net l'image D64 correspondante, et le stocker dans votre répertoire principal. Vous pouvez de la sorte compléter vos collections avec les jeux que vous n'aviez pas encore.
Avantages donc de ce soft : 1) très souple, rapide, avec une organisation minimale 2) Plus besoin de réarranger vos images disques pour ne mettre qu'un programme par image D64. Vous gardez le contenu de vos disquettes intact, et retrouver un programme ne pose pas de problème. 3) Si vous souhaitez classer vos programmes par catégories (games, utilities, graphics,...), vous pouvez le faire soit en nommant les disquettes différemment, soit en définissant des catégories, soit en créant des DB séparées.

 

20:57 Écrit par maxc64 dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : gamebase mame romcenter c64-archiv d64 |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

25/01/2010

Xmarks - C64 websites bookmarking

Il y a quelques temps, j'ai installé sur plusieurs de mes navigateurs le plugin "Xmarks". Après avoir créé un compte en ligne, celui-ci sert alors à synchroniser vos bookmarks entre différentes machines et entre différents types de navigateurs (IE, Firefox, Safari, Chrome). Pour Firefox, ça marche très bien. Safari rame parfois (duplicates).

Mais je que je n'avais pas vu, c'est que sur le site de xmarks.com, on peut faire des recherches par mots-clés sur les sites les plus bookmarqués. Et là, si on tape C64 dans la fenêtre de recherche, suprise ! Plus de 7 pages de références sur vos sites préférés. Je suis sur que vous ne les connaissez pas tous...

SafariCapture004

20:51 Écrit par maxc64 dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : xmarks sites c64 bookmarks |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

21/01/2010

Lenteur du Commodore 64

Je ne sais pas si c'est la même chose pour vous, mais moi quand je parle du Commodore 64 avec des gens qui en ont possédé un il y a vingt ou vingt-cinq ans, la chose qui a le plus marqué leurs esprit, c'etait la lenteur du commodore 64.

J'ai voulu en avoir le coeur net en chronometrant le temps de chargement d'un jeu de bonne taille (j'ai pris Bombjack II pour mon test). Voila les résultats.

En partant du moment ou on appuie sur le bouton "power" du C64 et l'affichage des premières images du jeu:

Commodore 64 + lecteur de disque 1571 : 2 minutes 09 secondes pour le chargement du directory, son affichage, le choix du jeu, son chargement, son démarrage.

Commodore 64 + 1571 + cartouche FCIII : 18 secondes... en utilisant les touches de chargement rapide.

A titre de comparaison, le chargement du jeu le plus simple possible (le solitaire) sur mon PC : 1 minute 54 secondes. Toujours en partant du moment ou on appuie sur "power" du PC bien sur.

Le chargement de l'OS du Commodore 64 (geos) prends 30 secondes (avec la FCIII) alors que l'affichage du bureau de mon PC avec son OS prêt (Windows 7) prends 1 minute 47 secondes...

Si j'etais peu objectif, je pourrais en tirer les conclusions suivantes: Chargement de BombjackII sur C64 dans les conditions les plus favorables; 18 secondes. Chargement du Solitaire sur un PC; 114 secondes : Le PC est six fois plus lentLangue tirée.

Pas si lent finalement le bon vieux C64...et pour ceux qui se posent la question, non je n'ai rien d'autre à faire aujourd'hui Langue tirée.

11:04 Écrit par c64 dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : vitesse c64, lenteur c64 |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

14/01/2010

Un clin d'oeil au C64

Transformez vos collègues en instruments de musique from cyborgjeff on Vimeo.

concours de fin d'année du bureau >> faire une vidéo où vous apprenez quelque chose à vos collègue... moi j'ai complètement petté un cable !

18:49 Écrit par cyborgjeff dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : c64 cyborgjeff video |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

04/01/2010

l'Histoire

La publicité affichée dans le billet de Lipy et l'édition spéciale de la DH que je vous avais présentée la semaine passée me rappellent quelques souvenirs:

Même avec le recul, et en connaissant le sens de l'histoire, les reportages (publireportages en réalité) qui sont présentés dans la DH SPECIALE de fin '87 sont très convaincants, on a envie d'y croire.

Pourtant fin'87 je pense que l'histoire etait déja jouée. Le PC etait déja bien présent. Quand j'ai commencé à travailler au tout début de'89, la petite entreprise dans laquelle je bossais etait déja à son troisième PC.
Bien-sûr le particulier ne possédait pas de PC à la maison, c'etait trop cher, on tournait dans les cent mille balles si j'ai bonne memoire (2500€).
Mais les petites entreprises, et même les petits magasins s'equipaient de PC pour la gestion quotidienne, les machines à écrire commençaient à être remisées, bien que je me souvienne avoir tapé quelques factures à la machine parce que le patron etait le seul a avoir la clé du PC (c'etait une vrai clé mécanique à l'époque, avec une serrure !) et quand il n'etait pas là, fallait se débrouiller avec la bonne vieille "machine à traitement de texte".

Déja à l'époque, pour l'utilisation la plus courante qu'on pouvait attribuer à un "ordinateur"; gestion des stocks, fichiers clients, facturation, impression de courrier; l'option choisie etait le PC.

Il est donc étonnant de voir qu'a l'approche de 1988, la société commodore nous présentait encore le Commodore 64 et surtout le Commodore 128 (avec son Geos et son Jane) comme des machines d'avenir et même, je cite, comme des "SOLUTIONS D'ENTREPRISE".

Donc, même avec le recul, en lisant ces articles, on a du mal à définir si commodore y croyait encore vraiment: Le C64 et le C128 y etaient présentés comme "PC64" et "PC128". Pas faux en soit, mais un tantinet trompeur pour l'acheteur neophite.

Malgré la publicité qui tentait de nous faire croire le contraire, à l'époque un commodore 128D avec un drive de réserve, un nouveau moniteur (puisqu'il en fallait un nouveau pour utiliser les 80 colonnes) et une imprimante coutait plus cher qu'un des premiers clones PC.

Peut-être aussi que commodore pensait qu'il serait possible de garder un standard parallele au PC, un peu à la manière dont Apple s'en est sorti. Peut-être même que ça aurait vraiment pu être possible avec une meilleure gestion de l'entreprise de garder un vivier de fans intégristes "commodore", comme le sont encore un peu les utilisateurs d'Apple aujourd'hui, ceci dit d'une manière non péjorative.

Tout ceci est l'idée que je m'en fait, peut-être que je me trompe, corrigez moi si c'est le cas, puisque ce sont mes souvenirs de l'époque et j'etais fort jeune.

Bien sur, on retiendra de"l'histoire officielle de l'informatique" que le PC est apparu en 1981 et qu'il etait déja "l'architecture dominante" en 1982, mais ça ne semble pas aussi évident. Jusqu'au milieu (voire la fin) des eighties de nombreux systèmes non PC ont continué à être largement utilisés, et plus longtemps même pour l'Amiga par-exemple. 

Dans tous les cas, je me demande si il y a vraiment eu beaucoup d'entreprises qui ont utilisé un commodore 64 ou 128 entre 1982 et 1990 pour la gestion courante.

Ca a dû exister, je suis tombé sur une discussion dans un forum, datée de 2007, ou le patron d'une société Québecoise demandait de l'aide pour trouver une solution de transfert de sa comptabilité sur C64. Il avait enfin décidé de passer au PC. Véridique.

P1010417

10:38 Écrit par c64 dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : histoire commodore |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg