31/08/2008

Le Space Invaders nouveau

space invaders extremeCoool... ca fait un moment que j'essaie de pouvoir me faire une partie au nouveau Space Invaders sur la Nintendo DS. Ce fut chose faite cette semaine. Et c'est génial comme dirait l'autre. Pourtant, je me souviens très bien étant jeune n'avoir jamais vraiment accroché au concept. Se planquer derrière des amas de pixels pour tenter quelques attaques sur des aliens crabes... Non vraiment, c'est loin d'être par nostalgie... Certes je l'admet, cela fait quelques temps que j'ai succombé par contre à la mode rétro des petits invaders. J'ai d'ailleurs 2 boxers Space Invaders que j'adore :) ... j'ai lu avec plaisir la genèse de ce hit dans le premier Pix N Love...

Bref, ce re-nouveau de la série, tout de même réalisé par Square Enyx (excusez du peu), est une vrai bombe. Si Geométry Wars m'avait endiablé, ce n'est rien comparé à ce Space Invaders Extreme. Coloré, rythmé, le concept a complètement été remanié... Si ce n'est plus en se cachant qu'il faut dégommer du plancton galactique, il faut tout de même rester vigilant, car les bestioles sont vicelardes aux fils des niveaux... Il s'agit également d'avoir un peu de tactique. Si j'ai clairement commencé par dégommer tout ce qui bouge là haut, mon frangin Pype m'a rapidement montré que pour 4 envahisseurs d'une même couleur annihilés, une évolution de combat tu recevras... héhé :) ça change tout !

 

une saloperie de bossA cela, s'ajoute des vilains boss, des stages et missions bonus, bref, un jeu dément !

Et le coté rétro ? coté son, je l'admet, ca reste moderne. On a bien quelques sons d'époque dans le menu, mais c'est tout. La musique est en réalité discrete et se construit  sur le rythme de l'action met en musique nos assauts à l'ennemi, c'est assez bien réussi... même si un buuiiip à l'ancienne ne m'aurait pas déplu.

Coté graphisme, c'est du newskool, et c'est bon ! Dans un premier temps, le fond psychédélique m'a un peu dérangé,... mais je m'y suis fait. Ensuite, on se plait à voir les aliens exploser en pixels rétro, mais pas trop.

Franchement un jeu à consommer sans modération !!!

cosmic invadersEt puis... tant qu'à faire, ca me fait penser, qu'au fond, je m'étais tenté il y a maintenant 6 ans dans un Space Invaders like, programmé sur mes pauses de midi à STE Formation en Lingo (Macromédia Director)... Son nom : Cosmic Invaders !! Un de mes plus beaux défis informatiques... MOI programmer un jeu ... Dieu que j'étais fier les amis !!!

Télécharger mon Cosmic Invaders (requiert l'installation du composant Macromédia Shockwave pour votre navigateur)


10:42 Écrit par cyborgjeff dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : space invaders, nintendo ds, retro |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

24/08/2008

Little computer people

lpc1
Le voila, little computer people sorti en 1985, je ne le connaissais pas, mais je l'ai découvert dans ma dernière série de disquettes.Cest un jeu un peu particulier. Sur le net, j'ai trouvé des articles ou il est référencé comme "le plus mauvais jeu de commodore 64", mais il existait des passionés de ce jeu à l'époque.

C'est clairement le précurseur des SIMS, et le designer (des sims) s'en est inspiré. Une maison vue en coupe sur trois étages, un seul personnage plus le chien, et des interactions au clavier, en Anglais : "play piano - watch TV - feed the dog - read a book, etc..." mais il n'écoute pas toujours. Il parait que le personnage évolue, après un long temps de jeu (sauvegardes possibles). Bon je ne suis pas un fan des sims, donc ne comptez pas sur moi pour aprofondir...

lpc2

10:58 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : sim, sims, simulation, little people computer |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

12/08/2008

Choplifter / Fort apocalypse

Les voila, les deux jeux "d'helicoptères" sortis sur commodore 64 en 1982...

CHOPLIFTER

choplifter

Très simple, peu de sons, mais dèja un graphique qui déborde sur les bordures; le but du jeu est de sauver 64 personnages qui se trouvent dans quatre maisons réparties sur le terrain. L'hélicoptère peut en transporter 16 maximum, et doit donc venir les déposer à la base, avec un minimum de quatre missions., avec une difficulté croissante à chaque nouveau départ. Il faut éviter de se poser sur les personnes à sauver, ne pas leur tirer dessus, éviter les "tanks" ennemis,etc...Il m'est arrivé de réussir à sauver les 64 personnes après beaucoup de tentatives.

FORT APOCALYPSE

fort

Celui-la est un peu moins connu, plus difficile, sorti en 1982 aussi. Même principe que choplifter, on ajoute une difficulté avec la gestion de carburant, des hélicos ennemis qui apparaissent "par magie", et la descente dans des sous-terrains. Celui la est beaucoup plus difficile à terminer. Allez, une petite video trouvée sur youtube pour ceux qui ne l'ont plus :http://www.youtube.com/watch?v=i8uZE0FVkao&feature=re...

09:58 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : choplifter, fort apocalypse |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

09/08/2008

C64 : Wet-paint

J'ai remporté hier un commodore 64 sur ebay, avec drive, printer, extension de mémoire, lot de cassettes et disques, copies et originaux et un datasette. Je les réceptionne le 15.

Depuis quelques semaines, j'ai décidé de passer en revue toutes mes disquettes, dont je n'avais jamais testé une grande partie d'entre-elles, je les numérote, et je surligne les jeux qui présentent un intêret. je suis à la disquette numero 500... et j'en ai à peu près encore autant à essayer.

Hier, j'ai trouvé un jeu très simple (18 blocks sur la disquette): WET PAINT.

wetpaint

Il n'est pas present sur la liste de Lemon, pas d'informations sur le net, il aurait été crèe par Franck Lindsay, et distribué comme jeu gratuit. Le principe est simple, fait penser aux "serpents/snake" présents sur les premiers mobiles/gsm. On dirige un pinceau qui trace un trait de couleur, il faut éviter le pinceau dirigé par l'ordinateur, les bordures, et sa propre trace de peinture, et forcer le pinceau de l'ordinateur à se laisser pieger, au fil des niveaux, l'ordinateur commande jusqu'a trois pinceaux.

Bien sûr, vu la simplicité du programme, les pinceaux de l'ordinateur ne sont pas très malins, et après quelques parties, on apprends à les pieger assez facilement. Un jeu amusant quand même.

22:34 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : wet paint |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

27/07/2008

C64 : Qix / STIX

J'en avais parlé dans le minichat, mais j'ai remis la main sur QIX. C'est sans doute un des jeux sur lequel j'ai le plus joué sur C64 au début des années 80. Il etait sorti sur borne d'arcade Taito en 81. La version que je posséde n'est pas datée, et elle n'a pas de nom d'éditeur. Elle est antérieure à la version C64 de Taito de la fin des eighties. Peu des sons, graphiques ultrabasiques, mais un jeu très addictif.

qix1

Le but du jeu est de "peindre" la plus grande partie possible de l'écran en déplacant un point sur l'écran et en traçant des cases (c'est un peu compliqué à expliquer) il faut éviter un ennemi "mathémathique" (je ne sais pas comment ça s'appelle) qui se déplace dans la zone de jeu de manière aléatoire. En théorie 75% de l'écran suffisent pour passer au niveau suivant, mais c'est beaucoup plus amusant d'essayer de faire plus... j'arrive sans problème à 99%.

qix2

Je l'ai fait essayer à mes enfants, et les deux plus grands adorent.

22:14 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : qix, stix |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg