05/11/2007

Commodore : ARKANOID

Encore un grand classique sur commodore 64 (entre autres) : ARKANOID. 1987 chez Taito.

Sur le modéle des touts premiers "casse-brique", celui-ci etait beaucoup moins lassant.

arka1

La position des murs de briques était modifiée à chaque niveau, il fallait toucher certaines briques plusieurs fois pour les détruire et surtout quand on touchai certaines briques, des "pastilles bonus" tombaient, si on les rattrapait, on obtenait 1000 points, et un bonus surprise suivant la couleur de la pastille : ouverture directe vers le niveau suivant, multiplication de la "balle", tir de destruction, élargissement de la "base", etc...

arka2

La possibilité de jouer à deux etait présente, mais un peu gachée par la présence d'un "trainer" qui permettait automatiquement au deuxième joueur de jouer à l'infini, donc en pratique, il etait impossible de jouer à deux, par contre pour celui qui voulait "tricher", il suffisait de choisir 2 joueurs, de laisser tomber le premier et de jouer au deuxième (dés les 20000 point atteints, une nouvelle vie pour chaque "pastille". 

Un grand jeu aussi, j'y joue encore régulierement Sourire.

 

12:14 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : arkanoid, retrogaming, nostalgie, jeu video, casse brique, commodore, c64 |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

01/11/2007

Activision atari 2600

Pour ceux qui voudraient se rappeler leurs jeux vidéos des eighties et qui n'ont plus de bon vieux Commodore 64 sous la main, il existe la solution des compilation retrogaming pour les consoles actuelles. En voila une : ACTIVISION ANTHOLOGY ATARI 2600 pour PS2.

anth1

Je vous dit tout de suite qu'après quelques minutes de jeu on se demande comment on a pu jouer avec ça à l'époque, vous n'y ferez pas jouer vos enfants: ils vont prendront pour un fou; graphique ultrabasique, peu de sons d'origine : vraiment le tout début du jeu vidéo, 45 jeux (HERO, river raid, Stampede, etc...) mais...

anth3

On ne peut pas s'empêcher d'adorer l'interface de sélection des jeux, qui représente une chambre d'ado des eighties : la vieille TV, la console, la tour à cartouches, etc le tout "interactif (on selectionne le jeu sur la tour à cartouche, on choisit la musique, on accroche les bonus sur le mur...) et la radio : la bande son du jeu est parfaite :Blondie, talk-talk, a-ha, Berlin, twisted sister, wall of voodoo et plein d'autres, le tout avec les paroles : on fait un bon de vingt-cinq ans en arrière.

anth4

Mais bon, malheureusement, ça ne sauve pas les jeux, dont on se lasse après quelques parties à l'exception de quatre ou cinq d'entres eux...L'intêret du jeu peut subsister si on veut collectionner les bonus: publicités d'époque, pochettes d'origine, histoire du jeu, etc... que l'on débloque en fonction du score sur chaque jeu. Vous voyez la une version atari du célébre HERO : beaucoup plus basique graphiquement que la version commodore.

Je vous parlerai bientôt de la compilation CAPCOM pour commodore 64 qui est beaucoup plus "jouable".

18:28 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : atari 2600, activision, hero, river raid, anthology, compilation, commodore |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

30/10/2007

Commodore : Rally speedway

Celui la aussi date des débuts des années 80. Un des jeux de voitures les plus amusants surtout quand on est à deux, il m'a fait passer des nuits blanches avec mon frère (salut Michel !) quand j'avais quinze ans.


rs2


Les graphiques etaient pas mal, le son presque inexistant, mais quand on jouait à deux, le but etait de distancer l'autre joueur pour lui mettre une pénalité si il sortait de l'écran, ou de le balancer dans le décor et accessoirement de faire le meilleur temps.

 Il y avait six ou sept circuits différents, et comme au bout d'un moment on les connaissait tous, il y avait aussi un éditeur de circuit intégré, on placait les virages, les arbres, les maisons, les rétrécissements, et on pouvait sauvegarder son circuit sur disque ou cassette.

Il y avait quelques options très amusantes: Modifier la vitesse maximale des voitures (a haute vitesse on avait pas le temps de voir arriver les virages), modifier l'état de la route (seche, mouillée, verglas)


rs1


Et aussi l'acceleration (lente/normale/rapide) et même la possibilité de supprimer les colisions avec le décor, mais le jeu perdait alors tout son interêt.

Grand jeu...

09:00 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : commodore, c64, charleroi, retrogaming, rally speedway |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

25/10/2007

Commodore : CHOPLIFTER

Je continue la revue de mes préfèrés sur C64, en voila un qui va vous rappeler des souvenirs, il m'a fait découvrir le jeu vidéo (avec frogger aussi) : CHOPLIFTER sorti en 1982 (25 ans nondidju !)

choplifter
Jeu très simple qui consiste à controler un hélico et à aller sauver 64 petits bonhommes sur un champ de bataille des plus basique.

Pour les 16 premiers, leur maison est déja en feu, et ils vous font de grands signes, il suffit de se débarrasser des chars en larguant quelques bombes, de se poser, d'attendre que les 16 bonshommes soient chargés et de retourner les déposer à la base.

Pour les seize suivants, idem, avec en plus la nécessité de détruire leur baraquement pour les faire sortir, et éviter les avions dans le ciel, ensuite de nouvelles difficultés apparaissent.

Le jeu se termine quand il n'y à plus personne à sauver, et le but est donc de réussir le plus beau score sur 64 possibles: le challenge, c'est de ne pas tuer les petits gars en même temps que les chars, ne pas les écrabouiller ave l'helico, et ne pas se faire descendre au retour vers la base : obtenir un score de 64/64 relevait du presque impossible...

11:13 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : jeux, jeu, video, choplifter, commodore, c64, nostalgie, retrogaming |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

11/10/2007

Commodore : Rambo

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'habitude des éditeurs d'adapter toutes les sorties cinema en jeux vidéo n'est pas récente et sévissait déja sur commodore. En voici un exemple flagrant: RAMBO II et III. Comme à l'heure actuelle, les jeux adaptés sur licences etaient souvent mauvais, vous pouvez voir sur la deuxième photo la copie d'un article tirée d'un magazine d'époque qui descendait déja le jeu, en résumé : mauvais, mauvais, mauvais.


rambo


rambo3

19:40 Écrit par c64 dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jeux, rambo, commodore, licences, critique |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg