06/02/2009

Commodore modem/vic relay

A propos de ce modem, je vous confirme qu'il "compose" bien, ce qui permet donc d'ouvrir la porte du monde exterieur au bon vieux commodore 64. Malheureusement, je n'arrive pas à joindre les différents "serveurs commodore" renseignés sur le net. Fausse manoeuvre ou serveur "off-line", je ne sais pas.

J'ai remarqué que les fonctions "connect" et "dial" pouvaient être intégrées à un programme en basic, ça m'a donné une idée avec la carte vic relay (relais d'entrée et relais de sortie sur le user port du c64).

Si la "vic relay" et le modem acceptent de travailler ensemble, je pourrais par-exemple connecter sur un des relais d'entrée de la vic relay une boucle de contacts magnetiques NC en série. A l'ouverture de cette boucle (ouverture d'une porte ou d'une fenêtre de la maison par exemple) la vic relay lancerait un programme contenant les commandes modem (connect, dial, numero de telephone).

Le commodore 64 serait transformé en petite centrale d'alarme; boucle de detecteur en entrée, transmission telephonique d'alarme en sortie. Et donc si mon GSM sonne et indique "maison" et que j'entends un "bruit de modem" quand je décroche, je sais qu'il y a eu intrusion.

Vous remarquerez que mes annèes "installateur d'alarme" m'ont beaucoup marquées. Bon c'etait la théorie, je vais tester ça en pratique et je vous dit si ça marche.

Les applications pourraient être multiples; alarmes température de l'eau d'un aquarium, d'une chambre frigorifique, du niveau d'eau dans un étang et bien d'autre sont possibles, à condition de posseder les bonnes "sondes" et de les connecter sur une des entrées de la vic-relay.

Bon je sais que c'est de la "retro technologie", qu'un bon transmetteur est disponible dans le commerce pour moins de 200€, et que le C64 devrait rester en veille pendant toute la durée de l'application...mais c'est pour le "plaisir de la découverte".

27/01/2009

Demo commodore...

En triant les disquettes que je vais envoyer à Axis, je vérifie si je n'ai pas manqué une "perle" sur ces disquettes qui se trouvent dans le boitier "sans interêt" (Axis va les reformater).

d1

Je suis tombé sur cette démo que je ne connaissais pas du tout, et qui ne porte pas de nom sur la disquette.

d2

Il s'agit d'une démo animée sur une musique de Bach, et je pense qu'elle devait être destinée à la présentation du commodore 64 dans les magasins.

d3

Elle avait de quoi retenir le chaland en effet. D'une durée d'une dizaine de minutes, elle aborde les points essentiels du commodore 64.

d4

La première partie semble s'adresser à l'homme d'affaire, et lui fait miroiter des fonctions que nous avons tous utilisé sur notre C64, comme vous pouvez le lire ici plus haut Rigolant.

d5

La partie suivante aborde les possibilités graphiques du commodore, insiste sur le nombre incroyable de couleurs...

d6

d7

On nous parle ensuite des fonctions qui devraient finir de convaincre le bon père de famille d'acheter le micro-computer; comptabilité, repertoire téléphonique, échéancier, etc...

d8

Je serais curieux de connaitre la proportion réelle d'utilisateurs qui ont utilisé leur commodore 64 pour ces tâches...

d9

On aborde ensuite de façon discrète les fonctions d'animation de la machine, sans parler des jeux, de manière je suppose à ne pas effaroucher le preneur de décision d'achat.

d10

Les possibilités sonores du commodore sont à peine survolées, et la mention de la présence d'un Basic microsoft est signalée.

d11

Et pour finir, les possibilités éducatives sont décrites

d12

d13

Enseignement assisté par ordinateur, études de courbes et autres plaisirs scientifiques...et pas un mot pour ce que nous avons tous le plus fait avec notre bon vieux commodore 64 : JOUER.

Une belle demo commerciale.


Rien à voir, mais début de ce mois un commodore 65 s'est vendu sur Ebay :

ff96_1

3999€...Quand est-ce que je vais gagner au lotto ?

(Photo empruntée sur le blog de Rhod :http://rhodblog.wordpress.com, bonjour à toi Rhod)

 

21:17 Écrit par c64 dans Utilitaires C64 | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : demo, graphique, commodore |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

02/08/2008

C64 OS : GEOS

Je vous avais déja parlé de GEOS, le système d'exploitation pour commodore 64 et 128 que je n'avais pas connu à l'époque, mais que j'ai reçu en disquette il y a quelques mois :

geos1

Je n'etais pas très enthousiaste sur ses possibilités, et je ne sais pas si vous l'aviez vu à l'époque, mais un "lecteur" Suisse (Glah S.) nous avais posté un commentaire élogieux sur GEOS, le voila:

"Pas d'accord sur le fait que GEOS était moins bien que la Final Cartridge !
Geos était une copie de l'interface du Mac Intosh (version MAC OS 6 du système) , GeoWrite était une copie de MacWrite 4.5 et GeoPaint tout à fait semblable à Mac Paint !
GEOS était un système d'exploitation complet, tant au niveau du Software que du Hardwafre :

Software, Geos englobait :

• un bureau type "Finder" Mac
• un Traitement de texte : GeoWrite
• un logiciel de dessin : : GeoPaint
• une base de données : GeoFile
• une feuille de calcul équivalente à Excel 1.1 (sur Mac) : GeoCalc
• un metteur en Page type "Page Maker" de Aldus : GeoPublish
• des accessoires de bureau : un "Notepad", une calculette, une horloge

Côté Hardware, Geos faisait tout aussi fort !!
Comme support, il supportait jusqu'à 2 lecteurs 1571 (je n'en ai pas vu dans vos images…) capable de lire des disquettes 2,5" supportant 800k !! Quand on sait que GeoWrite faisait à peine 40 k (avec son dictionnaire orthographique intégré !!) , que GeoPublish ne dépassait pas les 100k , un disquette 800k faisait presque office de disque dur !

Côté mémoire , l'unité 1750 Extension RAM 512Ko était normalement normalement réservée au C-128 !
Mais les fous de Mark & Technic en Allemagne avaient fait des prouesses : ils avaient développé un module permettant au C-64 de reconnaître cette extension 1750 . Mieux encore : l était possible d'en coupler 2 en parallèle (moyennant un peu de soudure ) 1 Méga de mémoire vive que un Commodore 64 !!!!!
Les 2 cartes étaient réunies dans un seul boîtier, qui , vu son épaisseur ne fermait que … maintenu par des élastiques !!
L'accès aux disques (très lent à l'origine) avait été accéléré d'un facteur 30 !!! : Une puce modifiée remplaçait le processeur 6510, une carte était implantée dans le lecteur 1541 et l'accès disque se faisait alors par le port parallèle !
Pour parachever le tout , une horloge avec pile bouton était enfichée dans l'user port ! plus nécesssaire de remettre l'horloge de GEOS à la date à chaque démarrage !

Avec tout ce matos, le C64 et GEOS devenaient une bête de course "professionnelle" pour l'époque .
Après démarrage, l'ensemble de la disquette 800 de boot (avec tous les logiciels cités plus haut) était copié dans un disque virtuel 800 créé dans l'extension mémoire ! L'accès à TOUS les logiciels était alors instantané , bien mieux que la Final Cartridge !!

Comment est-ce que je sais tout ceci ? A l'époque , déçu de ne pas trouver GEOS en version française, j'en avais assuré la traduction, assuré la création des polices accentuées , tout ceci dans le cadre d'un club Commodore…
Par la suite, j'ai appris que mes disquettes, version française s'étaient retrouvées en France (J'habite en Suisse), au Canada, aux USA et j'en ai même eu trace en Amérique du sud !!
"

Alors, quelqu'un d'autre a connu toutes ces possibilités du vieux C64 couplé à GEOS ?

13:50 Écrit par c64 dans Utilitaires C64 | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : c64, geos |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

12/05/2008

Mimi la Fourmi sera bientôt parmi vous !

P1080930.JPGMimi la Fourmi... ah oui, ça fait un moment que j'y fais référence, sans pouvoir vous donner plus de concret ! Ce petit "soft" canadien à orientation pédagogique développé par Anne et Erick Bergeron sur Commodore est complètement absent du Net... Depuis que je le cite, je vois souvent des recherches à son sujet, et dans notre "C64 Blog", il en est de même.... avec même un petit mot de leur créateur !

Alors que tous les espoirs reposaient donc sur les retrouvailles de mes bacs de disquettes (à ce propos ca se concrétise !)... Voilà que le paternel en quête de son CD d'installation Belgacom tombe sur le premier soft éducatif qu'il acheta, précieusement mis de coté ! Le patrimoine est sauf ! Mimi est de retour.

Ceci dit... il vous faudra encore un peu de patience... je n'ai pas encore installé mon C64, ni l'équipement ce week-end pour me permettre de faire une petite capture vidéo de celle que vous attendiez tous... Je ne peux que vous faire patienter, en vous dévoilant quelques clichés du trésor, quelques retranscriptions de la notice, et mon expérience personnelle, je viendrais greffer vidéo et screenshots par la suite. P1080932.JPG

On pourra constater que cet outil avait vraiment été pédagogiquement réfléchi, puisque dans la notice, trois scénarios d'utilisation avec des élèves sont proposés. Le concept de Mimi est simple... Notre petite fourmi, vit dans une petite maisonnette dans les bois. Lorsque l'enfant appuie sur une touche du clavier, un évènement visuel et sonore, se traduisant pas une petite scenette se joue à l'écran... Cela permet ainsi de se familiariser avec le clavier, mais également d'apprendre la concordances des lettres et de l'évènement : A -> Averse, ...

Il est également possible de programmer une séquence d'évènement... d'ailleurs certains évènements se développent en fonction d'autres... A quoi bon pousser sur N -> Nuit, s'il fait déjà nuit, mais il y a bien sur d'autres petites subtilités, intimement liées au petit ver farceur.

Lorsque Mimi a débarqué chez moi, j'avais déjà facilement 8 ans, et je "jonglais" déjà avec mon C64... c'était la période Giana Sister en tout cas,... et c'était donc essentiellement pour ma petite soeur de 2 ou 3 ans que mon paternel avait fait l'achat de ce premier soft éducatif... premier d'une LONGUE série ;) P1080931.JPG

Si quelques fois, je rageais un peu de devoir partager l'ordinateur avec la ptite soeur, mon frère (d'un an plus jeune que moi) et moi passions tout de même un temps certain à faire vivre la petite fourmi.... Je me souviens que j'aimais beaucoup la lettre P -> Papillon !!

J'ai appris par la suite, que mon père avait souhaité obtenir la version PC (qui aurait donc exister), mais que la société Logidisque (plus que probablement) demandait alors que l'on renvoie la version C64 pour procéder à un échange... cela là donc refroidi.. et tant mieux, il y a peu de chance que la version PC de l'époque propose d'aussi sympathiques musiques, qui participent grandement au charme de Mimi la Fourmi.

Enfin, il est bon de savoir que mon frangin Sylvain à très souvent envisagé un portage de Mimi sur PC... (c'est pour vous dire combien ce titre nous a marqué,.. sûrement autant que Giana), et l'idée est toujours bien là de faire un portage sur Nintendo DS (puisqu'il est déjà bien avancé dans ce domaine)... une version "Oldskool" et une version remise au goût du jour ! Que voilà un super projet pour notre PPP Team Software !

Je vous mettrai dès que possible images et vidéo... et bien entendu, nous serons là avec Mimi en poche lors de la C-Party histoire de donner une deuxième vie à Mimi !!

16:27 Écrit par cyborgjeff dans Utilitaires C64 | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : educatif, mimi la fourmi, c64 |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

18/02/2008

C64 : Koala painter

Toujours dans les utilitaires, vous êtes sans doute nombreux à vous rappeler avoir réalisé vos premiers dessins informatiques avec celui là :

Koala painter

kp

Sorti en 1984, on peut le comparer à PAINT. Il est sorti sur plusieurs machines à l'époque, Apple II et TRS80 entre autres. J'ai essayé de le réutiliser : je n'y arrive plus, complètement oublié...faudra que je m'y remette...mais bon c'est déja pas facile d'être précis avec une souris sur un programme comme "paint", alors imaginez avec un joystick...

Je lis sur wiki, qu'il etait possible de garder dans la memoire du C64 deux images simultanées de manière à pouvoir passer de l'une à l'autre, et de pouvoir faire du "copy, cut and paste", je ne me souvenais pas du tout de cette possibilité. Il a aussi été parfois vendu avec un "koala pad", un genre de table à dessin qui permettait de saisir directement les dessins.

19:19 Écrit par c64 dans Utilitaires C64 | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : paint, koala painter |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg