02/08/2008

C64 OS : GEOS

Je vous avais déja parlé de GEOS, le système d'exploitation pour commodore 64 et 128 que je n'avais pas connu à l'époque, mais que j'ai reçu en disquette il y a quelques mois :

geos1

Je n'etais pas très enthousiaste sur ses possibilités, et je ne sais pas si vous l'aviez vu à l'époque, mais un "lecteur" Suisse (Glah S.) nous avais posté un commentaire élogieux sur GEOS, le voila:

"Pas d'accord sur le fait que GEOS était moins bien que la Final Cartridge !
Geos était une copie de l'interface du Mac Intosh (version MAC OS 6 du système) , GeoWrite était une copie de MacWrite 4.5 et GeoPaint tout à fait semblable à Mac Paint !
GEOS était un système d'exploitation complet, tant au niveau du Software que du Hardwafre :

Software, Geos englobait :

• un bureau type "Finder" Mac
• un Traitement de texte : GeoWrite
• un logiciel de dessin : : GeoPaint
• une base de données : GeoFile
• une feuille de calcul équivalente à Excel 1.1 (sur Mac) : GeoCalc
• un metteur en Page type "Page Maker" de Aldus : GeoPublish
• des accessoires de bureau : un "Notepad", une calculette, une horloge

Côté Hardware, Geos faisait tout aussi fort !!
Comme support, il supportait jusqu'à 2 lecteurs 1571 (je n'en ai pas vu dans vos images…) capable de lire des disquettes 2,5" supportant 800k !! Quand on sait que GeoWrite faisait à peine 40 k (avec son dictionnaire orthographique intégré !!) , que GeoPublish ne dépassait pas les 100k , un disquette 800k faisait presque office de disque dur !

Côté mémoire , l'unité 1750 Extension RAM 512Ko était normalement normalement réservée au C-128 !
Mais les fous de Mark & Technic en Allemagne avaient fait des prouesses : ils avaient développé un module permettant au C-64 de reconnaître cette extension 1750 . Mieux encore : l était possible d'en coupler 2 en parallèle (moyennant un peu de soudure ) 1 Méga de mémoire vive que un Commodore 64 !!!!!
Les 2 cartes étaient réunies dans un seul boîtier, qui , vu son épaisseur ne fermait que … maintenu par des élastiques !!
L'accès aux disques (très lent à l'origine) avait été accéléré d'un facteur 30 !!! : Une puce modifiée remplaçait le processeur 6510, une carte était implantée dans le lecteur 1541 et l'accès disque se faisait alors par le port parallèle !
Pour parachever le tout , une horloge avec pile bouton était enfichée dans l'user port ! plus nécesssaire de remettre l'horloge de GEOS à la date à chaque démarrage !

Avec tout ce matos, le C64 et GEOS devenaient une bête de course "professionnelle" pour l'époque .
Après démarrage, l'ensemble de la disquette 800 de boot (avec tous les logiciels cités plus haut) était copié dans un disque virtuel 800 créé dans l'extension mémoire ! L'accès à TOUS les logiciels était alors instantané , bien mieux que la Final Cartridge !!

Comment est-ce que je sais tout ceci ? A l'époque , déçu de ne pas trouver GEOS en version française, j'en avais assuré la traduction, assuré la création des polices accentuées , tout ceci dans le cadre d'un club Commodore…
Par la suite, j'ai appris que mes disquettes, version française s'étaient retrouvées en France (J'habite en Suisse), au Canada, aux USA et j'en ai même eu trace en Amérique du sud !!
"

Alors, quelqu'un d'autre a connu toutes ces possibilités du vieux C64 couplé à GEOS ?

13:50 Écrit par c64 dans Utilitaires C64 | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : c64, geos |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

12/12/2007

C64 : Geos

Je vous avais déjà parlé de GEOS, que je ne possédais pas, j'en ai récupéré un exemplaire (merci encore Thierry)...

Il s'agit d'un système d'exploitation pour commodore 64 et 128 sorti en 1985.

geos1

Il est basé sur un système de fenêtres et il ressemble très fort aux premiers windows. Ca faisait longtemps que j'essayais d'en récuperer un exemplaire.

Je n'ai pas encore fait le tour de ses fonctions et de ses possibilités, mais à première vue, il est très proche de ce qu'offre la FINAL CARTIDGE III dont je vous ai longuement parlé.

Donc, je n'ai pas encore saisi toutes les subtilités du programme, mais en comparaison avec la FCIII, il à un gros désavantage, c'est qu'il est sur disquette et pas sur cartouche Sourire.

geos2

Donc, le temps d'accès aux differentes possibilité n'est pas instantané comme sur la FCIII. Il posséde également un NOTEPAD, un traitement de texte GEOWRITE, et un outil de dessin GEOPAINT... Je retourne l'essayer...

En juin 2008, Monsieur Glah S. a laissé un commentaire très interressant au présent post, avec le détail de toutes les possibilités de GEOS.

14:18 Écrit par c64 dans Utilitaires C64 | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : geos, geopaint, geowrite, c64, c128, windows |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

25/10/2007

commodore final cartridge(suite)

fca
Vous pouvez voir ici la fenêtre BASIC PREFERENCES qui permet de modifier certaines fonctions : clic clavier, répétition touches, clignotement du curseur, device par défaut, couleur de fond et de bordure, clavier numérique....

Et à gauche la fenêtre calculette.


fcb
Ici la fenêtre TAPE qui permet de sauver ou de charger un programme sur cassette avec un TURBO intégré compatible avec tous les turbos antérieurs.

Et une des fenêtres les plus utilisées : DISK OPERATIONS qui permet de valider, scratcher, formater, initialiser une disquette en un clic, mais aussi de changer le nom d'une disquette ou le nom d'un programme, faire apparaitre le directory des differents lecteurs et de charger un programme ou de le sauver avec TURBO...


fcc

Voila la fenêtre FREEZER qui est accessible à partir de n'importe quel jeu ou programme en appuyant sur le bouton de gauche à l'arrière de la cartouche, cette fenêtre permet de copier n'importe quel jeu ou programme original sur disc ou K7, de faire une copie d'écran sur imprimante, de modifier les parametres d'impression, de modifier les fonctions de jeu (cheat), ou de faire des sauvegardes en cours de jeu à la manière d'une catre mémoire de playstation.

 


fcd

Le retour au BASIC AVANCE : c'est le basic commodore avec toute une serie de nouvelles fonction, la possibilité de faire apparaitre une TOOLBAR en haut de l'écran qui permet de faire appel aux nouvelles fonctions, les touches de fonctions sont assignées : F1 LIST, F2 bascule vers le moniteur en langage machine, F3 RUN, F4 OLD pour récupérer un programme éffacé, F5 chargement du premier programme sur le disque, F6 sauvegarde rapide sur disque, F7 chargement rapide du directory de la disquette.

Et pour terminer, le bouton droit sur la cartouche permet de "reseter" le C64 sans l'eteindre et de basculer vers le DESKTOP ou vers le BASIC.

Je vous le disais, une des cartouches les plus complètes, et qui à l'avantage, par rapport aux autres systèmes d'exploitation comme GEOS, de se trouver directement sur une cartouche, et don de ne pas nécessiter de chargement.

10:49 Écrit par c64 dans Cartouches | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : final, cartridge, notepad, commodore, geos, desktop, freezer |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg