28/10/2008

Commodore PC 10 III

Aujourd'hui, je suis en congé comme tous les mardis, et j'ai reçu ce matin le "petit" colis qu' Axis m'avait envoyé: un COMMODORE PC10 III qui va me permettre d'étoffer ma collection de machines commodores.

Un beau colis de 13 kilos, gratuit excepté les frais de port. Merci encore Axis.

Je l'ai reçu sans moniteur et sans les cables. Pour le tester, j'ai utilisé le moniteur de mon Amiga 2000 qui convient parfaitement. Pour le cable moniteur / pc je suis passé aux grandes fouilles, mais j'ai trouvé, il faut dire que je garde tout, je posséde un carton complet avec une centaine de cables informatique tous usages/époques/machines.

Le PC démarre bien, pour une machine qui à plus de vingt ans elle aussi, et comme je vous disais que je gardais tout, retour aux fouilles, disquettes cette fois-çi, pour retrouver de vieux originaux d'époque: windows3.1, word 5.0, etc... recherche fructueuse, remémoration des commandes ms-dos, et WORD 5.0 est lancé; ça fait des souvenirs...

Je posséde encore un carton avec plusieurs centaines de disquettes d'originaux de la préhistoire du PC, je vais voir ce que je peux retrouver.

Voila le dinosaure :

pc

13:03 Écrit par c64 dans Ma collection | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : pc, commodore, pc10, pc10iii |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

14/12/2007

Nouveau Pc : je deviens vieux !!!

Bon, ma femme s'est payé un nouveau PC portable hier, avec vista et tout le toutim, l'ancien avait trois ans, mais ne suivait plus les nouvelles applications qu'elle utilise pour son boulot : Elle utilisait Vector works pour dessiner ses plans, et il y à un mois elle avait acheté Artlantis, un programme de rendus 3D, qui permet de donner un aperçu "reel" au client de ce à quoi va ressembler sa maison, avec les textures vraiment réalistes... mais bon le "vieux" PC (3 ans !!!) n'avait pas assez de mémoire vive et plantait dès qu'on lançait le programme...

Merde...je me suis senti vieux au déballage, si vous passez la trentaine, vous vivez peut-être la même chose que moi : vous avez vu vos parents lâcher la bride progressivement aux nouvelles technologies, il y a un age ou on "ne suit plus", ou on laisse filer : écoutez "les vieux" de Jacques Brel, ou il décrit l'univers de vieux qui rétrecit, "du lit à la fenêtre et puis du lit au lit", une de ses plus belles.

Revenons en à nos moutons, je me suis senti dépassé, j'ai l'impression qu'au plus on avance dans l'informatique, au plus c'est lent : Installation automatique de Vista : 40 minutes...quand on l'allume, il met presque 5 minutes à préparer, et l'installation des imprimantes (dont une grande pour les plans), dans l'autre PC ça avait pris 3 minutes, ici on tourne en rond, et windows, ils ont tout changé !!!

Merde, il va falloir que je fasse attention, sinon, je vais devenir un vieux con !!! et je vais commençer à "entendre la pendule au salon...qui dit oui, qui dit non, et puis qui nous attends" : ça fout les boules...

09:53 Écrit par c64 dans rien à voir | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : pc |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg

06/12/2007

Commodore 128D

Le voila, le fameux C128D; c'est une machine beaucoup plus rare et difficile à trouver que le 128 classique. Vous remarquerez qu'il se présente comme un PC ancienne génération : le clavier et les circuits se trouvent séparés:

128d1

Il posséde un lecteur de disquettes intégré, un ventilateur, et toutes les possibilités de raccordements d'un 128 classique.

128d2

Il posséde sur le coté une poignée rétractable qui permettait de le transporter plus facilement (pour les copy partys ?)

128d3

Et des "pattes" à l'arrière pour enrouler les cables pendant le transport...

128d4

Un connecteur supplémentaire sur le coté pour raccorder le clavier, un bouton reset comme sur le 128,

128d5

Et un système de "clips" qui permettait de fixer le clavier sous l'unité centrale pour faciliter le transport : Un ancêtre de nos portables actuels ?

128d6

Vous remarquerez qu'il a remplacé le 64 sur mon poste de travail principal (qui se trouve dans le living, mais qui posséde des portes pour préserver la sensibilité décorative de mon épouse Clin d'oeil)...

En effet, j'ai été agréablement surpris par le fait que si je place une final cartridge dans le port cartouche, elle est directement prise en charge, alors que sur le 128 classique, il fallait passer en mode "64" pour pouvoir utiliser la cartouche...

Ce 128D a été modifié pour accueillir la fonction "speeddos" qui permet d'augmenter la rapidité de chargement. C'etait une modification courante ? artisanale ? Peux-tu m'en dire plus Thierry ?

Le lecteur intégré est en panne, mais c'est une panne purement mécanique : le petit levier est cassé, et ne fait plus descendre la tête sur le disque, j'ai réussi à le faire refonctionner manuellement, et il charge très bien : je vais donc démonter un levier et son mécanisme sur un floppy en panne pour le réparer définitivement...

Rassurez vous, mon bon vieux C64 n'est pas parti au grenier, je l'ai installé dans le bureau au coté de l'amiga 1200, j'ai toujours deux ou trois commodores "montés", et les autres sont soigneusement emballés en attendant que je leur fasse une place (en projet).

Bon, maintenant, je m'attaque à l'amiga 2000...

A bientôt.

11:29 Écrit par c64 dans Ma collection | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : c128, amiga, pc, c128d |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg